Panier

L’histoire du badge

Un beau jour, je me suis posée la question de l’origine du badge.
  • Quelle est l’histoire du badge ? Quand est-il apparu ?
  • Qui a inventé le badge épingle?
  • Comment s’utilisaient les badges ?
J’ai fait quelques recherches, mais je dois vous avouer que certains éléments concernant l’histoire du badge restent un peu flou.

L’origine du badge daterait-elle du le Moyen-âge?

Premier point, il faut savoir que le badge existait déjà au Moyen-Age. Alors certes, pas sous la forme du badge épingle qu’on lui connait actuellement, et on ne le nommait pas badge, mais il était bel et bien déjà existant. Il pouvait être porté comme bijou, et il se présentait de façon plus répandue sous forme d’insigne portée par les pèlerins.
Ces insignes étaient généralement vendues comme souvenirs sur les lieux de pèlerinages et portaient des images du Saint qui y était vénéré.
L’origine du badge remonte donc à bien longtemps !
Insigne de pèlerinage des Grands Carmes de Toulouse trouvé à Swan Lane, Londres

Insigne de pèlerinage des Grands Carmes de Toulouse trouvé à Swan Lane, Londres

source : https://www.persee.fr/doc/amime_0758-7708_1987_num_5_1_1156

Ces insignes sont ensuite utilisées comme signe de soutien, notamment dès 1483 en Angleterre avec le sanglier blanc de Richard III.
A l’occasion de son couronnement, Richard III en commande 13 000 exemplaires qu’il distribue massivement à des fins de propagande. Il distribue ces badges composés en tissus de futaine aux partisans. Quant aux notables, ils avaient droit à une version en métal précieux de ce badge en reconnaissance de leur fidèle soutien.
Boar Badge of Richard III from Bosworth Field

Insigne du sanglier de Richard III – en métal

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/File:Boar_Badge_of_Richard_III_from_Bosworth_Field.jpg

Par la suite, le badge n’a cessé d’évoluer.

Les premiers badges ronds

En 1789, on le trouve sous forme ronde, constitué en laiton ou en cuivre. Regardez celui  de l’élection de Georges Washington !
Badge campagne électorale de Georges Washington - 1789

Badge campagne électorale de Georges Washington – 1789

Puis courant 19ème, on trouve les daguerréotypes (procédé photographique permettant « d’imprimer » une photo sur une plaque de métal) insérés dans des cadres en laiton.

C’est ainsi qu’était constitué le badge de l’élection de Lincoln en 1864. On note que le système d’attache est déjà très ressemblant à ce qui existe actuellement.
Badge de campagne d'Abraham Lincoln en 1864

Badge de campagne d’Abraham Lincoln en 1864

La naissance du badge celluloïd

On peut dire que la véritable histoire du badge épingle commence à la fin du 19ème siècle, époque où il va prendre la forme qu’on lui connait, notamment avec la société Whitehead & Hoag Co, société née de la rencontre en 1892 entre l’imprimeur Benjamin S. Whitehead  et le vendeur de papier Chester R. Hoag.
Cette société a acquis 3 brevets avant de démarrer la fabrication de badges en 1896.
3 brevets :
  • Le premier déposé par Amanda M. Lougee en 1893  : ce brevet concerne en réalité des boutons  pour vêtements en tissus et en métal et racheté par W&H.
  • Second brevet déposé en décembre 1895 par George B. Adams, bijoutier. Ce brevet est délivré en tant que bijou.
  • 3ème brevet en 1896 déposé par George B. Adams
Brevet G.B. ADAMS 1896

Brevet G.B. ADAMS 1896

En rachetant ces brevets et en apportant de nouvelles améliorations, Whitehead & Hoag Co invente de nouveaux procédés de fabrication des badges, et la première usine voit le jour. Le badge celluloïd est né !

Naissance du badge celluloid

Histoire du badge celluloid

Les badges ont connu un réel succès et commencent à être utilisés comme véritable outil de publicité et propagande, notamment lors de la campagne présidentielle de William McKinley en 1896.

Aux USA, il y a un véritable engouement pour les badges de campagnes politique !

L’essor du badge dans les années 70

L’utilisation du badge en tant que goodies publicitaire ou de propagande va rapidement se répandre, en particulier dans les années 60 – 70 auprès des étudiants américains, des hippies ou musiciens.
Si on recherche l’origine du badge en France, c’est avec la musique qu’il arrive, dans les années 70, avec le mouvement punk et notamment avec les Sex Pistols. On raconte que son apparition en France se serait faite notamment lors du festival Punk de Mont de Marsan en 1976.
Histoire du badge en France - Badge des Sex Pistols

Badge des Sex Pistols

Affiche du 1er festival Punk de Mont de Marsan en 1976

Affiche du 1er festival Punk de Mont de Marsan en 1976

Le badge de nos jours :

Il prend maintenant différentes forme : badge épingle de différentes tailles, magnet, magnet décapsuleur, porte clef, porte-clefs décapsuleur ou miroir de poche de différentes tailles.
A noter que Whitehead & Hoag Co proposait déjà à l’époque le badge tire-bouchon !
Badge Tire Bouchon de Whitehead & Hoag Co

Badge Tire Bouchon de Whitehead & Hoag Co

Ils sont toujours utilisés comme objet de mode, pour promouvoir une marque, ou encore pour afficher son opinion, son soutien à un mouvement ou une cause .

Sac à dos avec badges

Sac à dos avec badges

 

Mur de magnets

Mur de magnets dans une boutique

Laisser un commentaire